Les étapes de fabrication de la feutrine

Tout d’abord, il est important de rappeler qu’il existe plusieurs moyens de faire du feutre à partir de la laine appelés feutrage. La première méthode est celle que vous pouvez essayer de faire à la maison, elle se fait essentiellement avec de l’eau ; la deuxième méthode est plus artisanale et demande un savoir-faire technique, le feutre est fabriqué avec une aiguille.

Les deux méthodes pour créer de la feutrine sont différentes mais le principe est le même : avec la friction, la température et l’humidité, la fibre de laine va se tordre et devenir du feutre qui peut être travaillé. Toutefois, gardez en tête que le feutrage à l’eau et à l’humidité est un processus irréversible, vous ne pouvez pas revenir à une texture de laine.

Feutrine-adhesive7_26170.jpg

Le feutrage

Pour le feutrage à l’aiguille, vous pouvez utiliser tous types d’aiguilles, en passant l’aiguille de manière répétée dans la fibre de laine celle-ci va s’agglomérer et durcir. Vous pouvez ainsi faire des formes rondes, carrées et angulaires ou toutes autres formes désirées. Les ustensiles nécessaires sont les suivants : de la laine, plusieurs couleurs différentes, une grande feuille de papier bulle, celui-ci va permettre d’accentuer la friction, un pulvérisateur d’eau et du savon, solide de préférence. Si possible, vous pouvez utiliser un filet pour le savon, permettant d’augmenter la mousse.

En effet, lors du processus pour la réalisation du feutrage, il faut avoir un certain volume de mousse, ce qui rend la feutrine plus souple et plus moelleuse. Si vous mettez trop d’eau et qu’il n’y a pas suffisamment de mousse, il sera difficile de réaliser le feutrage. Il est nécessaire d’avoir une brosse à laine, bien sûr vous pourrez acheter de la laine déjà mélangée ou alors la mélanger vous-même à l’aide de la brosse.

Enfin, choisissez l’aiguille pour fixer la laine, elle doit être assez grande et posséder une partie supérieure un peu plus plate afin d’obtenir une meilleure prise en main.